20 août 2017

Tolstoï [Contes et Fables] : Comment le Moujik partagea l'Oie

Ah que coucou !

Nous savons tous qu'il est toujours compliqué de partager de façon équitable... et cela que nous soyons riches ou pauvres, malades ou bien portant, jeunes ou vieux, hommes ou femmes, adultes ou enfants...
Le Bârine, propriétaire du moujik, lui aussi ignore comment partager entre lui, sa femme, ses deux fils et ses deux filles, l'oie que le moujik lui apporte en espérant, qu'en retour, il aura du pain... et c'est pourquoi il demande son aide au moujik qui... lui... y parvient et la Bârinia, en retour, lui donne et pain et argent... Comment a-t-il fait ? et bien lisez le conte suivant :

accessible à la lecture / téléchargement en cliquant ici
Format : pdf
Langues : Français et Russe

Nota :
La version russe se trouve à la suite de la traduction française.

Bonne lecture !

Bisous,
@+
Sab

18 août 2017

Richard Brautigan [Vengeance de la Pelouse] : L'Elastique de Thoreau

Ah que coucou !

Nouvelle trop courte, je vous la propose à la suite de ma signature...

Bisous,
@+
Sab


La vie est aussi simple que de traverser le Nouveau-Mexique à bord d’une Jeep d’emprunt, avec, près de moi, une fille si jolie que, chaque fois que je la regarde, je me sens bien des pieds à la tête. Il a neigé beaucoup et nous avons dû faire deux cent quarante kilomètres de plus, parce que la neige, comme un sablier, a bloqué la route que nous devions prendre.
Pour tout dire, je suis tout content parce que nous entrons dans la petite ville de Thoreau, au Nouveau-Mexique, pour voir si l’autoroute 56 qui va à Chaco Canyon est ouverte. Nous voulons aller y voir les ruines indiennes.
Le sol est couvert d’une couche de neige si épaisse qu’on dirait qu’il vient de toucher sa pension du gouvernement et qu’il y savoure à l’avance une retraite longue et joyeuse.
Nous voyons un café qui repose dans l’indolence de la neige. Je descends de la Jeep, où je laisse la fille, et j’entre dans le bistrot pour me renseigner sur l’état de la route.
La serveuse a une quarantaine d’années. Elle me regarde entrer, comme si j’étais un film étranger sorti de la neige, avec en vedette Jean-Paul Belmondo et Catherine Deneuve. Il y a dans le café l’odeur d’un petit déjeuner de quinze mètres vingt de long ; devant lequel sont attablés deux Indiens, qui mangent du jambon et des œufs.
Ils sont silencieux et pleins de curiosité à mon égard. Ils me regardent de côté. Je m’enquiers de la route auprès de la serveuse, et elle me répond qu’elle est fermée. Elle dit cela en une seule phrase rapide et définitive. Eh bien, voilà qui est réglé.
Je m’apprête à sortir, mais l’un des Indiens se retourne et me glisse :
- La route est ouverte. J’y suis passé ce matin.
Je lui demande :
- C’est ouvert jusqu’à l’autoroute 44, celle qui va à Cuba ?
- Oui.
La serveuse s’empresse soudain autour de son café. Le café, juste à ce moment précis, réclame toute son attention et elle la lui consacre, dans l’intérêt de générations de buveurs de café à venir. Sans son dévouement, le café pourrait être en voie de disparation à Thoreau, dans le Nouveau-Mexique.

16 août 2017

Pierre Loti [Japoneries d'Automne] : La Sainte Montagne de Nikko

Ah que coucou !

Bon, à la question : "Où se trouve Nikko ?" si vous savez l'anglais où le japonnais, cliquez sur le nom de la ville (site officiel de la ville), sinon cliquez ici pour en avoir quelques informations touristiques actuelles en français... oui, comme le rappelle dans cette nouvelle Pierre Loti, il est toujours préférable, quand on veut voyager, d'avoir les informations actuelles que celles du "passé"... par exemple, comme le mentionne Pierre Loti, il s'attendait à arriver dans une ville - et la ville, depuis que le livre avait été imprimé, est devenu : village ;)... un grand village, certes, mais village quand-même ;)...

accessible à la lecture / téléchargement en cliquant ici
Format : pdf
Langue : Français

Pour visiter Nikko et la Sainte Montagne on avait conseillé à Pierre Loti de le faire au printemps... en estimant qu'il faut mieux visiter un lieu si connu dans le Japon de l'époque, en même temps que tous les Pèlerins... or, Pierre Loti, afin de profiter au maximum de la splendeur des lieux qu'il visite, préfère qu'il n'y ait pas foule (pour ceux qui l'ignore comme cela est agréable, essayez et vous vous apercevrez que vous voyez beaucoup plus de choses et cela sans stress et avec beaucoup de sourires), et profite donc de cet automne pour se rendre dans la Sainte Montagne...
Et là le lecteur découvre que depuis les premières nouvelles qui composent ce recueil, Pierre Loti a acquis de l'expérience et des connaissances sur ce Japon traditionnel qu'il aime pour laisser la place à un Japon si moderne qu'il sent que les Japonais sont entrain de perdre leur âme, leur beauté, leur civilisation plus ancienne que la nôtre... et cela non pas de leur volonté propre mais de celle qu'on leur impose...

Bonne lecture !

Bisous,
@+
Sab

14 août 2017

Tolstoï [Contes et Fables] : Le Juge habile

Ah que coucou !

Nous connaissons tous comment le roi Salomon rendait la justice et avons tous entendu parler de ces deux femmes qui accusaient l'autre de vouloir lui voler son bébé... l'utilisation des sentiments, des réactions des plaignants et des accusés peut faciliter grandement la justice à faire correctement son travail...
Dans ce conte Tolstoï nous narre comment cela pourrait encore se faire en son temps : en écoutant, en observant et à l'aide d'un minima de connaissance scientifique, le juge, vassal de l'émir d'Alger Baouakas qui vient constater si ce qu'il entend sur son compte est la vérité, résout des cas qui, même pour nous, à notre époque, seraient bien compliqués de le faire si nous nous en tenons qu'aux textes de loi et à toutes les procédures judiciaires...

accessible à la lecture / téléchargement en cliquant ici
Format : pdf
Langues : Français et Russe

Pour information : la version russe se trouve à la suite de la traduction française...

Bonne lecture !

Bisous,
@+
Sab

12 août 2017

Richard Brautigan [Vengeance de la Pelouse] : Automobilistes dans les mûres

Ah que coucou !

Qui ignore comme c'est délicieux, de véritables mûres sauvages ?!! Alors que nous parvenons encore, en France, à aller cueillir des mûres lors de nos promenades à pieds, Richard Brautigan fait partie de ces individus qui ont l'obligation d'aller à la cueillette aux mûres en voiture... et c'est d'une de ces cueillettes dont il nous parle dans la courte nouvelle suivante :

accessible à la lecture / téléchargement en cliquant ici
Format : pdf
Langue : Français

Bonne lecture !

Bisous,
@+
Sab

10 août 2017

Pierre Loti [Japoneries d'Automne] : Trois légendes rustiques

Ah que coucou !

Qui dit connaître une nation, dit aussi connaître sa culture... et comment apprendre à connaître la culture d'un pays qu'en en apprenant ses légendes qui nous font pénétrer dans les fantasmes / l'imaginaire d'une nation ? donc, voilà... Pierre Loti a choisi pour nous 3 courtes légendes qui ont fait la mentalité des Japonnais de son époque, en nous montrant aussi leurs habitudes littéraires ;) très, très, très, très, très différentes des nôtres...

accessible à la lecture / téléchargement en cliquant ici
Format : pdf
Langue : Français

Bonne lecture !

Bisous,
@+
Sab

8 août 2017

Tolstoï [Contes et Fables] : Comment Emelka Pougatchev me donna une pièce d’argent

Ah que coucou !

Et bien voilà, comme annoncé par Tolstoï, lui-même, la dernière fois, nous commençons cette série de Contes et Fables avec l'histoire véritable suivante :

accessible à la lecture / téléchargement en cliquant ici
Format : pdf
Langues : Français et V.O.

Pour information la version russe du texte se trouve à la suite de la traduction française...

Emelka Pougatchev est un assassin de la pire espèce : il se présente dans les différentes demeures sous l'identité du tsar Pierre III, une fois entré avec ses hommes, il tue les propriétaires (toute la famille issue exclusivement de l'aristocratie russe), pille, casse, brûle... quand il arrive dans cette demeure, le propriétaire et sa femme sont partis en ville chercher des renforts mais ils ont laissé leurs 2 jeunes enfants parce qu'ils pensaient qu'elles, trop jeunes, ne supporteraient pas le voyage (l'histoire se situe au mois de novembre, près de Kazan (dans le Tatarstan)) et croyaient que les enfants, eux, ne couraient aucun danger car, qui voudrait tuer des enfants ? Ils laissent donc leur deux seules filles avec leur nounou (une vieille servante). Quelques temps après celle-ci, en discutant avec la femme du pasteur apprend qu'Emelka Pougatchev assassine aussi les enfants... elle décide alors, quand celui-ci arrive dans la demeure, de protéger les 2 fillettes en les faisant passer pour ses petites-filles...
Parviendra-t-elle, grâce à ce subterfuge, à leur sauver la vie ? et bien vous le saurez en lisant cette courte nouvelle...

Bonne lecture !

Bisous,
@+
Sab

6 août 2017

Richard Brautigan [Vengeances de la Pelouse] : Farce ou Friandises, jusqu’à la mer, en bateau

Ah que coucou !

Cette nouvelle était bien trop courte pour être introduite sans risquer de plagier l'auteur, vous trouverez son contenu sous ma signature...

Bonne lecture !

Bisous,
@+
Sab


Quand j’étais enfant, j’allais de porte en porte, le soir d’Halloween, comme le veut la tradition, pour quémander des bonbons, et j’imaginais que j’étais pirate et que je descendais jusqu’à la mer en bateau en criant : « Farce ou friandises !... »

Avec mon sac de bonbons comme butin au gouvernail et mon masque de Halloween comme voile, le bateau traversait une belle nuit d’automne, et les lumières dans les vérandas brillaient comme des ports d’escale.

Farce-ou-Friandises était le capitaine du bateau, et il disait :

- Nous ne ferons qu’une courte escale dans ce porte. Je veux que tout le monde descende à terre et s’amuse. Mais rappelez-vous que nous levons l’ancre avec la marée du matin.

- Mon Dieu, il avait raison ! Nous levions l’ancre avec la marée du matin.

4 août 2017

Pierre Loti [Japoneries d'Automne] : Toilette d'Impératrice

Ah que coucou !

On a raconté à Pierre Loti qu'il y avait dans un temple à Kamakura la toilette d'une ancienne Impératrice qui vivait dans l'Antiquité... Il n'en faut pas plus pour que Pierre Loti décide d'aller la voire en compagnie de son frère Yves... Mais voilà, quand ils arrivent, le temple aux "Huit-Drapeaux" est fermé car les bonzes sont absents... ils décident alors d'attendre leur retour en allant visiter, au temple voisin, le Grand-Bouddha... puis, à la fin de l'après-midi, les bonzes enfin de retour, ils se dépêchent à retourner dans le temple pour admirer la toilette et découvre...

accessible à la lecture / téléchargement en cliquant ici
Format : pdf
Langue : Français

Pierre Loti est catastrophé de découvrir le peu de soin qu'on donne à cette relique des temps si ancien... et soupçonne qu'elle disparaîtra avant la fin du XIXe siècle (d'ailleurs, vous pouvez en chercher les traces sur la toile, elle est, de nos jours, mentionnée nulle-part comme si elle n'existe pas, n'avait jamais existé, même dans le temple où Pierre Loti l'a vue)...

Sur le trajet du retour, alors que la nuit s'approche à grand pas, Pierre Loti et son frère Yves, découvre le Mont Fusi-Yama dans le paysage...
Nota : pour les informations touristes actuelles, cliquez sur les liens.
Bonne lecture !

Bisous,
@+
Sab

2 août 2017

Tolstoï [Contes et Fables] : Pour être lu avant ce livre

Ah que coucou !

Aujourd'hui, avec Tolstoï, nous commençons une nouvelle série qui va regrouper 98 textes en plus de celui-ci que Tolstoï utilise comme présentation du dit ouvrage (c'est Tolstoï qui a décidé de faire ce qu'on pourrait nommer ici la Préface après avoir autorisé la traduction de bons nombres de ses petits textes) :

accessible à la lecture / téléchargement en cliquant ici
Format : pdf
Langue : Français

auxquels j'ajouterai, quand cela me sera possible (c'est-à-dire si je les ai), les dits textes en russe à la suite de leur traduction en français... pour celui-là, désolée, mais je n'ai pas le temps de lire toute sa correspondance pour y retrouver ce texte d'introduction :(...

Bonne lecture !

Bisous,
@+
Sab