19 janvier 2018

Richard Brautigan [Vengeance de la Pelouse] : Les Femmes, quand elles s'habillent le matin


Ah que coucou !

Texte trop court pour être proposé au format pdf. Vous le trouverez au-dessous de ma signature.

Bonne lecture !

Bisous,
@+
Sab


Il se produit vraiment un admirable renversement des valeurs quand les femmes s’habillent le matin, et que c’en est une toute nouvelle que tu n’as jamais vue s’habiller avant.

Vous avez fait l’amour et vous avez dormi ensemble, et il n’y a plus rien à ajouter de ce point de vue-là : alors, il est temps qu’elle s’habille.

Vous avez peut-être déjà déjeuné, et elle a enfilé un pull pour aller dans la cuisine te préparer ce délicieux petit déjeuner, cul nu, avec dans chaque pas la lourdeur délicieuse de la chair, et vous avez discuté longuement de la poésie de Rilke qu’elle connaît très bien, à ta grande surprise.

Mais maintenant, il est temps qu’elle s’habille, parce que vous avez bu autant de café que vous pouviez, et il est temps qu’elle rentre chez elle, et il est temps qu’elle aille travailler, et tu veux rester seul parce que tu as des choses à faire dans la maison, mais vous allez ensemble faire une petite promenade, et c’est à ton tour maintenant de rentrer, et c’est à ton tour maintenant d’aller travailler car elle a des choses à faire dans la maison.

Ou alors… c’est peut-être même de l’amour. Bref, il est temps qu’elle s’habille, et c’est si beau quand elle s’habille. Son corps disparaît lentement et réapparaît délicieusement, tout vêtu. Il y a quelque chose de virginal là-dedans. Elle est habillée, et c’est la fin du commencement.

17 janvier 2018

Tolstoï [Contes et Fables] : La Petite Fille et les Champignons

Ah que coucou !

Quand vous aurez lu cette nouvelle (soit en français, soit en russe) vous aussi vous risquez de vouloir crier : "Ah, ces foutus mioches et leur air d'innocence qu'ils ont après avoir gaffé et nous avoir inquiétés !" C'est vrai qu'ils sont de vrais pro, avec leur petit sourire qui vient nous narguer d'un air de dire : "ben quoi ? qu'est-ce qu'il y a ???"...

Bon, là, dans cette nouvelle, Tolstoï nous narre un fait réel : la rencontre d'une petite fille avec une locomotive qui arrive à vive allure (pour l'époque ;)). Cette petite fille est sous la "garde" de sa grande sœur et viennent toutes les deux d'aller cueillir des champignons. La suite ? ben, lisez-la, ce ne sont quelques courtes lignes...

accessible à la lecture / téléchargement en cliquant ici
Format : pdf
Langues : Français et Russe

Bonne lecture !

Bisous,
@+
Sab

15 janvier 2018

Honoré de Balzac : La Marâtre

Ah que coucou !

Comme nous l'avons déjà vu avec la pièce Le Faiseur (cliquez ici pour accéder directement à l'article et au e-book), Honoré de Balzac n'a pas été que l'auteur de La Comédie humaine, ou que de nouvelles, ou que de contes... mais aussi de théâtre... et aujourd'hui, je vous en propose une nouvelle :

 accessible à la lecture / téléchargement en cliquant ici
Format : pdf
Langue : Français

Le Comte de Grandchamp (vieux général à la retraite qui n'accepte pas que Napoléon Bonaparte aient été destitué) a une fille, Pauline, âgée de 22 ans qu'il voudrait bien voir "mariée"; mais voilà, parce qu'il a décidé de la laisser libre de son choix, cela fait depuis quelques années qu'elle refuse tous les prétendants qu'on lui présente... cela en devient gênant pour Gertrude, seconde épouse du Comte de Grandchamp et belle-mère de Pauline... oui, des bruits courent qu'elle feraient tout ce qui est en son pouvoir pour empêcher que sa belle-fille puisse se marier... alors, qu'au contraire, elle va même jusqu'à proposer des futurs à sa belle-fille qu'elle aide à bien s'habiller, etc.
Le dernier qu'elle présente est Mr Godard, un parvenu, à la tête d'une petite fortune (composée d'une rente + propriétés terriennes et tout ceci sans hypothèque).. pourtant, Pauline refuse à nouveau !! Gertrude soupçonne alors que sa belle-file a un amour secret et tente de savoir de qui il s'agit et découvre qu'il ne s'agit rien d'autre que de Ferdinand du Charny, contre-maître dans la fabrique de draps du comte, qu'elle a recommandé et dont elle est amoureuse.. et dans cette maison où règne la paix arrive la guerre entre les rivales (qui, malgré tout, font tout leur possible pour éviter de mêler à leur bagarre le Général, le Comte de Grandchamp)..

Bonne lecture !
Bisous,
@+
Sab.

13 janvier 2018

Richard Brautigan [Vengeance de la Pelouse] : Le Royaume trahi

Ah que coucou !

Cette histoire se passe au temps des surprises-parties, plus particulièrement au temps de la Beat Generation (information sur ce mouvement en cliquant ici), Richard Brautigan croise à plusieurs reprises une fille très attirante qui, à chaque fois que minuit sonne, demande qui peut la ramener à Berkeley, chez elle... Evidemment, une grande majorité de gars se propose de la ramener chez elle en espérant... mais, une fois arrivé chez elle, les choses ne se déroulent nullement comme ils l'avaient rêvé et se retrouve à... à quoi ? et bien il ne vous reste plus qu'à lire la nouvelle suivante :

accessible à la lecture / téléchargement en cliquant ici
Format : pdf
Langue : Français

Bonne lecture !

Bisous,
@+
Sab

11 janvier 2018

Tolstoï [Contes et Fables] : Un Noyau

Ah que coucou !

Parents de plusieurs enfants : Quel est celui d'entre vous qui n'a jamais prêché le faux pour connaître le vrai ? Oui, quand il y a une bêtise de faite et que vous ignorez lequel punir pour la dite bêtise, vous faites comment ? ;)

Et bien dans cette petite aventure (que vous pouvez lire et en français et en russe), basée sur une histoire vraie, Tolstoï préconise de prêcher le faux pour que le coupable se dénonce - et il va même plus loin : l'enfant pleure en se dénonçant (chouette ! pas besoin de le punir ;) !! il a compris... le rêve ;)...)

Vous voulez la solution miracle (comment on s'y prend) ? et bien lisez la courte nouvelle suivante :

accessible à la lecture / téléchargement en cliquant ici
Format : pdf
Langues : Français et Russe

Bonne lecture !

Bisous,
@+
Sab

9 janvier 2018

Théophile Viau : Le Testament de Théophile

Ah que coucou !

Comme indiqué la dernière fois sur l'article : Théophile Viau : Apologie au Roy, cet écrivain connaît la disgrâce et est condamné à mort... et, comme tous les condamnés, il a le droit d'écrire son testament :

accessible à la lecture et au téléchargement en cliquant ici
Format : pdf
Langue : Français du 17e siècle

Dans ce testament il en profite pour régler ses comptes avec ses ennemis : les fanatiques religieux qui l'ont condamné à mort et qui ont agi de telle sorte que le roi Louis XIII lui refuse sa protection, et lui laisse la vie donc... il périra sur le bûcher, comme tous les hérétiques à cette époque-là... L'Inquisition n'a pas encore disparue dans cette France du 17e siècle :(... et les fanatiques et intolérants sont en force :(...

Bonne lecture !

Bisous,
@+
Sab

7 janvier 2018

Richard Brautigan [Vengeance de la Pelouse] : Les fleurs de Californie : Etudes

Ah que coucou !

Texte trop court pour vous le proposer au format pdf. Vous le trouverez sous ma signature.

Bonne lecture !

Bisous,
@+
Sab

Soudain, il n’y a rien à voir en chemin, et il n’y a rien quand j’arrive là-bas, et je me retrouve dans un café, à écouter parler une femme qui porte sur le dos plus d’argent que je n’en possède.

Elle est parée de jaune, de bijoux, et d’une langue que je ne comprends pas. Elle parle de quelque chose qui n’a aucune importance, mais elle insiste. Je devine tout cela parce que l’homme qui est avec elle n’en croit rien et fixe l’univers d’un regard vide.

L’homme n’a pas dit un mot depuis qu’ils ont pris place ici, devant des tasses de café express qui les accompagnent comme des petits chiens noirs. Peut-être qu’il n’a plus envie de parler. Je pense que c’est son mari.

Tout à coup, elle se met à parler anglais :

- Il devrait savoir. Ce sont ses fleurs, dit-elle, dans la seule langue que je comprenne.

Et une absence de réponse recouvre en écho l’espace de la conversation, jusqu’au début, où rien ne pouvait être différent.

J’étais désigné, de toute éternité, pour rapporter ceci : je ne connais pas ces gens-là, et ce ne sont pas mes fleurs.

5 janvier 2018

Tolstoï [Contes & Fables] : Le Vizir Abdoul (Abdul)

Ah que coucou !

Nous avons tous entendus, quand nous étions petits (à l'école maternelle), la phrase suivante : "ce n'est pas beau de rapporter" et bien, cette fable, c'est un peu ça, mélangé avec l'esprit des lettres de dénonciation de l'Occupation... mais avec la différence suivante : celui qui est dénoncé n'est pas "condamné" mais on lui conseille de... de quoi ? et bien, et si vous lisiez ces quelques lignes soit en français, soit en russe que vous trouverez dans le fichier suivant :

accessible à la lecture / téléchargement en cliquant ici
Format : pdf
Langues : Français et Russe

Bonne lecture !

Bisous,
@+
Sab

4 janvier 2018

Tolstoï [Contes et Fables] : Le Gilet

Ah que coucou !

Dans ce très court conte (qui est une histoire vraie) Tolstoï nous explique qu'il faut parfois savoir pardonner...

accessible à la lecture / téléchargement en cliquant ici
Format : pdf
Langues : Français & Russe

Bonne lecture !

Bisous,
@+
Sab

3 janvier 2018

Edouard Laboulaye [Nouveaux Contes Bleus] : Contes Islandais

Ah que coucou !

Cette première partie des Nouveaux Contes Bleus : les Contes Islandais, regroupe les textes suivants :


Dans le premier conte : L'Histoire de Briam le Fou, on nous narre ici comment Briam a réussi à venger l'assassinat de son père et de ses frères perpétré par le responsable de la garde royal sous les ordres du roi...
Avec le Petit Homme Gris nous apprenons comment, grâce à la ruse, on parvient à épouser la fille du roi...
Quant aux Deux Exorcistes, il s'agit là de 2 histoires en latin (combat entre un Homme d'Eglise et le Diable), qui, si ma mémoire est bonne concernant mes souvenirs en latin, sont très amusantes...

Oui, voilà ce que je vous propose aujourd'hui :

accessible à la lecture / téléchargement en cliquant ici
Format : pdf
Langue : Français

Nota : Les illustrations (élaborées par Yan Dargent) étant nombreuses, l'e-book est donc lourd (5,5 Mo) et la bande passante (du fait de la gratuité de l'hébergement) étant faible, alors, soyez patients (le téléchargement durera plus que les quelques secondes habituelles)... à moins que vous vous inscriviez (en payant) sur le site d'hébergement afin d'augmenter la vitesse de la bande passante pour votre usage personnel.
Pourquoi ne l'ai-je pas proposé alors contes après contes ? En lisant cette première partie vous vous rendrez tout de suite compte qu'on ne peut pas les séparer les uns des autres car la conclusion de l'un sert d'introduction à l'autre... c'est d'ailleurs pour cela que dans le conte du Petit Homme Gris nous trouvons une troisième partie, sans y voir de 2nde ni même de 1ère... oui ;)... ce n'est pas une erreur ;)... mais seulement une volonté de l'éditeur et/ou de l'auteur, de conclure tout en introduisant un 3ème conte...

Bonne lecture !

Bisous,
@+
Sab