24 janvier 2017

Mikhaïl Ossorguine : Ce doux nom : Natacha

Ah que coucou !

A nouveau voici une nouvelle russe écrit par un écrivain que je ne connaissais pas et sur lequel je suis tombée tout à fait accidentellement ;)...

accessible à la lecture / téléchargement en cliquant ici
Format : pdf
Langue : Français

La Régie Française, pour aider les émigrés russes, a décidé de vendre une cigarette (avec un embout en carton) sous le nom de "Natacha". Et si pour un Français cela ne représente rien et/ou ne lui fait penser à rien, pour un Russe cela évoque de nombreux souvenirs... et c'est pendant que l'auteur fume une de ces cigarettes qu'il se remémore les "Natacha" qu'il a rencontrées durant son existence...
Il se souvient de 3 "Natacha", une qu'il a connu alors qu'elle n'était qu'un bébé et qu'il a revue plusieurs fois avant qu'elle ne disparaisse avec ses parents à l'âge de 7 ans... une autre qui était âgée de 5 ans et que son père battait, prétendait-on... une troisième âgée de 18 ans qui lui fait une bien étrange proposition... bref, voici 3 petites histoires très touchantes...

Bonne lecture !

Bisous,
@+
Sab

22 janvier 2017

Vladimir Sollogoub : Aventure en Chemin de fer

Ah que coucou !

J'avoue : cet auteur russe, avant d'avoir lu cette nouvelle, je ne le connaissais pas et je n'en avais jamais entendu parler... ben... j'peux pas tout connaître aussi... A force de fureter à droite et à gauche, je l'ai découvert accidentellement (oui, chez moi "Russie" et "Chemin de fer" = je regarde ce que c'est ;) - sûrement dû à un résidu généalogique) et aujourd'hui, dédicace spéciale pour ceux qui ont les mêmes ancêtres que moi et qui savent de quels ancêtres je parle, je vous le propose à la lecture ;)...

accessible à la lecture / téléchargement en cliquant ici
Format : pdf
Langue : Français

Petite nouvelle dans laquelle nous n'abordons pas l'Histoire du Chemin de fer russe (comme je m'y attendais à la lecture du titre) mais l'Histoire de la naissance de l'Amour, qui, malheureusement, restera platonique... Présentée sous la forme d'un extrait d'un journal intime, un noble russe nous décrit cette naissance qui commença un 17 septembre pour se terminer un 15 octobre après que la Belle lui ai expédié un billet mentionnant son prochain mariage... Pourquoi je parle de la fin et ne vous la laisse pas deviner, parce que, dès le départ, on sait qu'il n'y aura pas d'autre fin car il ne s'agit pas d'un conte de fée qui débute par ces mots : "Il était une fois" malgré que la Belle, dans un élan de mystère, ait commencé ainsi son récit ;)...

Bonne lecture !

Bisous,
@+
Sab

20 janvier 2017

Maurice Leblanc [Arsène Lupin, Gentleman-Cambrioleur] : Le Coffre-fort de Mme Imbert

Ah que coucou !

Dans cette nouvelle, Maurice Leblanc nous narre la seule et unique fois où Arsène Lupin a été le Dindon de la Farce... une victime et complice d'un crime bien malgré lui et pour lequel il avoue avoir perdu de l'argent... Oui, vous lisez bien : notre héros national s'est faire avoir en toute beauté et sans s'en douter, sans avoir le moindre soupçon ! Incroyable, hein ?

Quand j'étais petite, j'avais vu une série dans laquelle Simone Signoret jouait Mme Humbert (;)), cette riche héritière d'un milliardaire américain : Mr Brawford. Mais voilà, Mr Brawford, ce bienfaiteur avait des neveux, qui se trouvèrent déshérités au profit de Mme Imbert. Ces 2 neveux portèrent donc plainte contre Mme Imbert afin de l'empêcher de toucher l'héritage d'abord, puis pour le lui reprendre. Cela entraînant beaucoup de frais, elle empruntait de l'argent... mais bon, je laisse Simone Signoret nous présenter cette série :


Voici donc la version de notre Arsène Lupin...

accessible à la lecture / téléchargement en cliquant ici
Format : pdf
Langue : Français

Bonne lecture !

Bisous,
@+
Sab
AJOUT : Certains remarqueront l'erreur qui s'est glissé à notre insue concernant la date de naissance de Maurice Leblanc... après vérification auprès des Archives Départementale de la Seine-Maritime, il s'avère que Maurice est bien né à Rouen mais non pas le 11 novembre mais le 11 décembre 1864.
 Source : Page 106 du registre des naissances

Bien sûr, cette erreur sera rectifiée dans les e-books prochains dont je m'occupe actuellement et sera corrigée dans ceux mis en ligne (contrairement à ceux qui sont sur mon disque dur pour lesquels cette erreurs est corrigée dans l'immédiat) en même tant que les lecteurs me signaleront les erreurs que je n'aurais pas vues lors de la relecture malgré le soin mis pour les découvrir toutes...

18 janvier 2017

Edgar Allan Poe : The Raven / Le Corbeau

Ah que coucou !

Une fois n'est pas coutume : aujourd'hui je ne vous propose pas seulement la version française mais aussi la version originale du poème suivant :

accessible à la lecture / téléchargement en cliquant ici
Format : pdf
Langue : VO + Français

Pourquoi ?

Simplement parce que la VO est si riche et si belle que la version française ne parvient pas à nous restituer cette beauté... Alors pour ceux et celles qui ne comprennent pas la langue de Shakespeare, j'ai ajouté un document séparé qui propose une traduction qui s'appuie plus sur le vocabulaire que sur l'art poétique... (oui, c'est déjà difficile de traduire de la prose alors, imaginez la difficulté quand il faut rendre une traduction en vers !!! Rare sont ceux qui y parviennent...)

Bonne lecture !

Bisous,
@+
Sab

16 janvier 2017

Paul Verlaine : Chansons pour elle

Ah que coucou !

Nous connaissons tous ces fables sur les poètes maudits... et bien aujourd'hui, Paul Verlaine, non-poète maudit, nous parle d'Amour maudit... mais être un amoureux/amoureuse maudit/maudite, est-ce réellement possible ? et si avant de répondre nous regardions un peu quelle définition Paul Verlaine nous propose à travers des quelques vers qui forment ces 25 Chansons pour elle ?

accessible à la lecture / téléchargement en cliquant ici
Format : pdf
Langue : Français

Bonne lecture !

Bisous,
@+
Sab

14 janvier 2017

Maurice Leblanc [Arsène Lupin, Gentleman-Cambrioleur] : Le Sept-de-Coeur

Ah que coucou !

Dans cette nouvelle, Maurice Leblanc se met en scène en nous narrant sa première rencontre avec Arsène Lupin.
C'était au temps où Maurice Leblanc était journaliste au Gil Blas et où il vivait dans un hôtel particulier du Bd Maillot. Dans la nuit du 22 au 23 juin, en revenant d'un repas que donnait un couple d'amis et alors qu'il avait donné son jour de congé à son domestique, il trouva, dans le livre qu'il lisait avant de s'endormir, à la place du coupe papier qu'il utilisait habituellement comme marque-page, une lettre de menace lui intimant l'ordre de ne pas bouger de son lit et de ne pas crier quoi qu'il arrive... Malgré qu'il estime qu'il s'agit là d'une mauvaise blague il ne bouge pas avant le lendemain matin, au moment du passage du camion du laitier. C'est alors qu'il se précipite dans son salon et découvre...
Quoi ?
Et bien à vous de le découvrir / redécouvrir en lisant la nouvelle suivante :

accessible à la lecture / téléchargement en cliquant ici
Format : pdf
Langue : Français

Bonne lecture !

Bisous,
@+
Sab
AJOUT : Certains remarqueront l'erreur qui s'est glissé à notre insue concernant la date de naissance de Maurice Leblanc... après vérification auprès des Archives Départementale de la Seine-Maritime, il s'avère que Maurice est bien né à Rouen mais non pas le 11 novembre mais le 11 décembre 1864.
 
 Source : Page 106 du registre des naissances

Bien sûr, cette erreur sera rectifiée dans les e-books prochains dont je m'occupe actuellement et sera corrigée dans ceux mis en ligne (contrairement à ceux qui sont sur mon disque dur pour lesquels cette erreurs est corrigée dans l'immédiat) en même tant que les lecteurs me signaleront les erreurs que je n'aurais pas vues lors de la relecture malgré le soin mis pour les découvrir toutes...

12 janvier 2017

Théophile Gautier : La Cafetière

Ah que coucou !

Voici un conte fort étrange... D'abord nous croyons que le héros de ce conte nous mène dans un salon où l'on boit, entre autre, du café... puis, nous nous apercevons que ce n'est pas le cas, parce qu'en fait, nous sommes toujours dans sa chambre où l'ont rejoint 2 de ses amis... qui auraient dû l'accompagner au bal où il dansait avec Angéla...
Mais que vient faire la cafetière dans cette histoire, pouvez-vous vous demander... et bien, il ne faut pas prendre le mot "cafetière" au sens propre... mais il faut en comprendre le symbolisme. Et c'est là où l'on atteint toute la richesse de ce texte ;)...

accessible à la lecture / téléchargement en cliquant ici
Format : pdf
Langue : Français

Bonne lecture !

Bisous,
@+
Sab

10 janvier 2017

Sigmund Freud : Actes obsédants et Exercices religieux

Ah que coucou !

D'abord, ne faites pas dire à Freud ce qu'il n'a pas dit, juste parce que cet article qui est paru dans la presse a ce titre-là. Moi, personnellement, à ce titre, j'y aurais ajouté un point d'interrogation car, oui, Freud pose la question suivante : "est-ce qu'on peut qualifier de névrose tous les exercices religieux ?", "à partir de quand peut-on parler d'"obsession" en religion ?" Toutefois si Freud tente d'y répondre, il laisse, en cette année 1907, la question ouverte... car, même là, sans le dire, il arrive à la définition du "fanatisme"... est-ce donc que le fanatisme (qu'il soit religieux ou non) peut être qualifiée de névrose ? mais là est un tout autre sujet...

accessible à la lecture / téléchargement en cliquant ici
Format : pdf
Langue : Français

Bonne lecture !

Bisous,
@+
Sab

8 janvier 2017

Maurice Leblanc [Arsène Lupin, Gentleman-Cambrioleur] : Le Mystérieux Voyageur

Ah que coucou !

Aujourd'hui Arsène Lupin nous narre l'aventure qui lui est arrivée dans l'express au départ de Paris - Gare de St-Lazare et qui arrive à Rouen. Oui, difficile à le croire : Arsène Lupin s'est fait dévaliser par :

Arsène Lupin !!

sous les yeux de Mme Renaud dont le mari est sous-directeur des services pénitentiaires...

Evidemment Arsène Lupin, lui, ne peut se faire dévaliser comme tout à chacun et c'est avec plaisir qu'il propose au commissaire de police de l'aider à rattraper son voleur d'Arsène Lupin, contre lequel il jure même...

Parviendra-t-il à le rattraper et à récupérer son bien ? et bien, lisez cette nouvelle aventure et vous le saurez...

accessible à la lecture / téléchargement en cliquant ici
Format : pdf
Langue : Français

Bonne lecture !

Bisous,
@+
Sab
AJOUT : Certains remarqueront l'erreur qui s'est glissé à notre insue concernant la date de naissance de Maurice Leblanc... après vérification auprès des Archives Départementale de la Seine-Maritime, il s'avère que Maurice est bien né à Rouen mais non pas le 11 novembre mais le 11 décembre 1864.
 
 Source : Page 106 du registre des naissances

Bien sûr, cette erreur sera rectifiée dans les e-books prochains dont je m'occupe actuellement et sera corrigée dans ceux mis en ligne (contrairement à ceux qui sont sur mon disque dur pour lesquels cette erreurs est corrigée dans l'immédiat) en même tant que les lecteurs me signaleront les erreurs que je n'aurais pas vues lors de la relecture malgré le soin mis pour les découvrir toutes...

6 janvier 2017

Charles Perrault : L'Apologie des Femmes

Ah que coucou !

Voici une œuvre de Charles Perrault qui n'a encore absolument rien à voir avec les célèbres contes (déjà mis en ligne sur ce blog). Cet ouvrage vante les mérites du mariage plutôt que ceux des femmes...

Un vieux monsieur voit en son fils l'unique possibilité de faire continuer son nom au fil des siècles. Mais voilà, le fils, lui, pense plus à s'amuser en restant célibataire que de perpétuer son patronyme. C'est pour cela que le Père décide de vanter les qualités des femmes afin de donner envie à son fils de se marier et d'avoir des enfants... Est-il convainquant ? Et bien vous le saurez en lisant ces quelques pages...

accessible à la lecture / téléchargement en cliquant ici
Format : pdf
Langue : Français du XVIIe siècle

Bonne lecture !

Bisous,
@+
Sab